Fabricants

Le Coeur rebelle

Le Coeur rebelle


22,00 € TTC

Disponibilité : Ce produit n'est plus en stock


LES JEUNES ANNEES DE DOMINIQUE VENNER
1955, après une conférence houleuse à Paris sur la guerre d’Algérie : « L'expérience fut décisive. Ces gens venaient de me faire comprendre que c'était à Paris et à Paris seulement que serait gagnée ou perdue la guerre d'Algérie, et que c'était là qu'il fallait se battre J'avais le sang assez vif. Je sortais de la guerre et j'allais y retourner. Mon indignation était au-delà de toute parole. Je découvrais que l'ennemi n'était pas seulement dans les djebels. Qu'il en était en France de pires et d'une espèce cachée. »
Dominique Venner, revient sur son engagement de jeunesse : la lutte politique qu’il a poursuivie en France, après deux ans de guerre d’Algérie, les attentats manqués contre le Général de Gaulle, la prison et enfin les dizaines d’arrestations, les dix-huit mois de prison puis, en 1970, sa renonciation à toute activisme.
Il porte tout le regard de l’historien, aussi lucide qu’intègre, sur la complexité des événements, comprend le point de vue des « ennemis », quitte à se remettre souvent lui-même en question mais reste attaché à la valeur stratégique de la frontière européenne africaine.
A l’occasion du premier anniversaire de la disparition de l’historien Dominique Venner, les éditions Pierre-Guillaume de Roux rééditent, avec une préface de Bruno de Cessole, ses mémoires Le Cœur rebelle (Les Belles Lettres, 1994) qui est épuisé depuis 1994, dans la version revue et corrigée par l’auteur juste avant sa mort, avec une postface inédite.

Panier  

Aucun produit

0,00 € Livraison
0,00 € Taxes
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Panier Commander

Lettre d'informations

PayPal